Tout commence par l’attitude !

Dire que la diversité est une force, ce n’est pas suffisant. Pour que cette force soit au service de notre progression, de nos avancements, de la réalisation de nos rêves individuels et collectifs, pour qu’elle remplace l’exclusion par l’inclusion de tous et de toutes, il faut la vivre.

Comment ?

Tout commence par l’attitude. Celle qui consiste à convenir que nos différences ne sont rien par rapport à nos ressemblances. Une personne de sexe féminin est une personne avant même d’être de sexe féminin. Idem pour la couleur de sa peau, sa religion, sa culture, son éducation. N’est humaniste que celui ou celle qui place l’humain au-dessus de toute classification.

Cette attitude a pour effet direct et immédiat de rehausser le respect de soi et jusqu’à son amour propre. Car reconnaître la différence de l’autre, c’est reconnaître sa propre différence, sa propre originalité. Respecter l’autre, c’est se respecter.

Dans la vie de tous les jours, reconnaître que la diversité est une force, c’est mettre en place les conditions requises à ce que l’intelligence collective puisse se déployer. C’est permettre que ces différences s’additionnent pour enrichir le tout que nous sommes.

Car ces différences ne sont pas en conflit : au contraire, elles nous préservent de la pensée unique, d’une vision bornée, stérile, immobile, triste et sans avenir.